Accord de partenariat entre IG Group et James Hay

IG Group a officiellement annoncé à travers un communiqué, un accord de partenariat avec la plateforme d’investissement James Hay, spécialisée dans la planification financière pour les retraités. Une association qui permettra à IG Group de proposer aux traders un plan de retraite par capitalisation privée leur garantissant une retraite paisible.

IG-Group-James-Hay-SIPP-pension

L’accord prévoit que James Hay administre les plans de retraites par auto-investissement de IG, qui à son tour mettra à disposition de la plateforme, son produit de retraite modulaire iPlan facturée à environs 250 € par an. Il faut savoir que James Hay jouit d’une grande notoriété dans le secteur des retraites. L’entreprise représente à ce jour environ 56.000 clients et pèse plus de 28,5 milliards de dollars en termes d’investissements.

À travers sa nouvelle formule de plans de retraite, IG Group offre ainsi la possibilité aux investisseurs d’accéder à des Fonds Indiciels Côtés (ETF) et à une pléiade d’actions de tout genre (nationales et internationales). En gros, le nouveau plan de retraite par capitalisation propose également les mêmes marchés que ceux disponibles dans le cadre du plan de retraite par auto-investissement.

Aussi, le nouveau programme de retraite d’IG Group offre l’avantage d’être compatible avec tous les plans de retraite existants. Les clients et nouveaux investisseurs ayant déjà souscrit à d’autres programmes pourront donc effectuer un transfert d’actifs à leurs équivalents chez IG Group.

À noter que les investisseurs ayant transféré au moins 10.000 € dans un compte de plan de retraite d’IG auront droit à un bonus d’encouragement compris entre 75 € et 250 €.
L’ajout du nouveau programme de plans de retraite par capitalisation privée à la gamme d’offres d’IG Group est un pas de plus dans le développement d’offres d’investissements à long terme destinés aux clients. C’est en somme ce qu’a déclaré Ian Peacock, responsable d’IG Group chargé du Royaume-Uni et de l’Irlande. Il a également mis l’accent sur l’importance de donner aux investisseurs un accès complet à tous les types de comptes afin qu’ils puissent mener à bien leurs investissements à long terme.

Il y a peu, IG Group avait fait parler de lui dans le milieu de la finance en lançant une application destinée à aider les traders. Le London Mayoral Election Barometer, c’est le nom de l’outil, fournit aux cambistes une série de statistiques objectives permettant aux traders de à mieux analyser les tendances électorales, notamment la popularité des candidats à l’approche des rendez-vous électoraux majeurs au Royaume-Uni comme le Brexit par exemple. Le groupe avait déjà proposé pareille application à l’occasion des primaires américaines, montrant ainsi sa volonté d’offrir aux investisseurs des outils d’analyses toujours plus performants.

MetaTrader5 web bientôt disponible !

MetaQuotes, spécialiste du développement de solutions logicielles de trading a récemment lancé une nouvelle version beta de sa plateforme de trading MetaTrader. La formule complète du webtrader de cette cinquième version (MT5) devrait donc sortir dans quelques mois et être disponible chez les différents courtiers forex du secteur.

MetaTrader5

MetaTrader5 : c’est quoi ?

Il s’agit de la cinquième version de l’environnement de trading MetaTrader . Cette dernière n’est autre que la plateforme de trading la plus utilisée dans le monde de la finance. Sa simplicité d’utilisation et son efficacité en font une référence auprès des brokers forex qui pour la plupart la propose d’office à tout nouveau trader inscrit chez eux. De façon générale, les plateformes conçues par MetaQuotes sont très appréciées des brokers forex. Un chiffre en témoigne, 9 /10 qui représente la proportion de courtiers forex retails qui proposent à leurs clients de trader à partir des plateformes MetaQuotes.

Le webtrader MT5 disponible en version beta

L’année dernière, MetaQuotes lançait le webtrader de MetaTrader 4 qui a connu énormément de succès. Cette année, le leader mondial des plateformes de trading propose à nouveau une nouvelle version du webtrader de sa plateforme. MetaTrader5 web est donc disponible en une version beta, mais qu’aucun broker forex ne dispose pour le moment. Il sera toutefois possible de le tester sur le site MQL5.community. Pour ce faire, il faudra créer un compte démo puis se connecter. La sortie de cette nouvelle version peut étonner surtout que le webtrader MT4 a connu un fort succès et n’a été lancé que l’année précédente. MetaQuotes explique son initiative par la volonté de nombreux brokers forex de séduire plus de traders par le biais d’un outil aussi performant que le MT4 web.

Le webtrader : quels avantages pour les traders ?

Le principal avantage du webtrader réside dans sa facilité d’utilisation. En effet, l’outil ne nécessite pas d’être installé sur un ordinateur avant d’être utilisé pour le trading. Ce qui n’est par contre pas le cas des logiciels de trading traditionnels. Pour utiliser l’un de ces derniers, il faudra dans un premier temps trouver une version adaptée au système d’exploitation utilisé sur la machine (Mac OS X, Linux, Windows), ensuite le télécharger puis l’installer correctement. Sans oublier qu’il faudra le mettre à jour périodiquement. Un processus fastidieux qui ne s’impose pas dans le cas du webtrader. Ce dernier est simplement accessible en ligne et déjà prêt à l’utilisation sur un site web dédié. Il faudra simplement se connecter à son compte (identifiant et mot de passe) pour y avoir accès et opérer directement sur les places financières.

Aujourd’hui, les traders se voient proposer d’entrée des webtrader par les brokers au lieu des applications classiques de trading disponibles à télécharger. Et presque tous les courtiers procèdent ainsi. C’est notamment le cas des brokers markets.com, ETX ou encore IG qui proposent à leurs clients de trader à partir du webtrader de MetaTrader4. Et la tendance est également la même chez les brokers d’options binaires, de sorte qu’aujourd’hui, pratiquement plus aucun courtier de ce genre ne met en avant les logiciels de trading téléchargeable. Seul le broker OptionWeb propose encore cette option en parallèle à l’utilisation d’un webtrader.

Méfiance concernant le pétrole avant l’American Petroleum Institute

We can see on this chart that the price of oil rose $ 0.29, passing a rate of $ 50.04 to $ 50.33. However, we observe that prices are blocked. Technically, we can say that the current prices vary depending on the moving average 21 periods but that is 7 times more appeared. That is also, RSI 14 is no longer part of its zone of Overbought and stagnated at around 58 points at the moment.
In short, we must admit that the ascending channel are broken by the low but the neutral bias on assets is always there. Thus, it is best to wait for the official publication by the American Petroleum Institute (API) to their stocks of oil before having an opinion on the asset.

American_Petroleum_Institute_logo

The increase up to Euro Stoxx 50 should not stop

Compared with the global indices we have, Euro Stoxx 50 continues to grow at the present time. If we talk in hourly unit time, we see that the index Euro Stoxx 50 has a changing constantly rising. Indeed, one can see on the chart above the Ichimoku cloud supports ongoing. RSI 14 would find her zone on purchase within hours because indeed, its oscillator is in a good direction.
In this situation, say the positions vendors have minimal chances of getting a positive result. For this it is worth buying the Euro Stoxx pending its price reaches 3067 points.

Nikkei 225 he will experience a turnaround?

The NIKKEI 225 index is constantly evolving in the heart of the US markets but also in oil prices. We obviously know that the yen’s value increases more and more against the dollar but we see all the same that the Japanese index experiencing a stagnation through the words of Janet Yellen, president of the Fed.
In any case, the index progresses upward in the short term. It would be interesting to commit to long positions in Nikkei until we get to reach 17 000 points.

The DAX 30 down

If we are positioned below the technology frontier, located on the 10 190 points, then we are bearish on the DAX30. Only above this key level that operations will be revised upwards.
It is best to make scalping operations on the German index for the levels below.

Continuation of the upward frame on Eur / Usd

The pair EUR / USD is constantly increasing, as last Friday, rising by 1.91%. Thus, the euro is currently equivalent to $ 1.1366. Ewald Nowothy, member of Board of Governors of the European Central Bank, said that the inflation rate in relation to the euro should concentrate on the areas of energy and oil.
If the president of the Fed leads not his idea to the end of wanting to raise rates this month, it is thought that the euro was equivalent to $ 1.14. Some are more optimistic and expect $ 1.16. However, it is safe to play on the decline of the euro / dollar.

Investir dans les métaux précieux, mais comment ?

Au même titre que les actions, les matières premières ou les indices, il est possible d’investir sur les métaux précieux. Il existe plusieurs moyens de spéculer sur l’or, l’argent ou encore d’autres métaux : il est possible d’investir sur des produits dérivés afin de ne pas détenir de stock, ou investir directement dans ces métaux. Dans ce dernier cas, les plateformes sur lesquelles vous achetez un métal vous envoient une fois la commande passée le nombre de grammes correspondant à votre paiement.

Dans certains cas, il est possible de voir son argent stocké directement par la société qui détient la plateforme, dans des coffres-forts. C’est le cas par exemple de BullionVault par exemple qui propose tout un service de stockage moyennant un léger financement. Il vous fournit ainsi des garanties et assurance sur votre bien, ce que vous n’aurez pas forcément si vous effectuez une livraison physique à votre domicile.

Ci-dessous, une explication du service en vidéo :

Pourquoi investir sur l’or ?

Lorsque la volatilité est importante, et lorsque les doutes sur la croissance mondiale se font ressentir, c’est généralement les métaux précieux qui en profitent. C’est notamment le cas de l’or qui sert de « valeur refuge » à travers les années. Tout simplement parce que l’or est un bien physique qui est une ressource limitée, et qui par conséquent à une valeur. A l’inverse, le dollar par exemple peut être imprimé de manière quasi-illimitée par la banque centrale américaine (Fed). C’est le même principe pour l’euro. Il y a donc un risque de ce point de vue-là.

investir-or

Avec la Chine qui connait actuellement quelques problèmes de croissance, les marchés ont été largement secoués ces dernières semaines, avec le CAC40 qui par exemple a perdu 5% sur la journée de lundi, et 3.5% sur le vendredi d’avant. En attendant, c’est encore une fois l’or qui en a profité pour gagner plus de 4% sur la période, avec un cours de 1.168$ par once lors de la clôture vendredi dernier…

Plus500 connait une baisse de régime au premier semestre 2015

Ce n’est pas une surprise, les résultats du courtier forex et CFD Plus500 sont légèrement moins bons sur le premier semestre 2015. Si le premier trimestre a été excellent, c’est le second trimestre qui a pêché, notamment en raison du fait qu’il ait été obligé de suspendre temporairement son activité pour vérifier l’identité de tous ses clients comme lui a demandé le régulateur.

Il ne faut pour autant pas s’inquiéter puisque Plus500 a vu ses revenus croître de 20% par rapport à la même période de l’année passée, ce qui est déjà un bel exploit. Au total, il a généré des revenus de 127 millions de dollars sur les six premiers mois, pour un profit net de 40.6 millions de dollars. A titre de comparaison, Markets a généré des revenus d’environ 30 millions de dollars sur ce semestre-là. Le PDG de Plus500 a également expliqué que malgré les difficultés qu’il a rencontré avec le régulateur anglais, la FCA, le broker a été profitable tous les mois.

Plus500

Plus500 a été profitable tous les mois

On peut encore une fois souligner que Plus500 et Markets feront désormais partie de la même entité puisque tous deux se sont faits racheter par le groupe coté en bourse Playtech. Il faudra attendre septembre pour voir Plus500 intégré dans les comptes de cette société mère. On peut également souligner que AvaTrade a également été racheté par cette société pour la modique somme de 100 millions de dollars.

Concernant maintenant les perspectives pour les six mois à venir, Plus500 reste confiant sur son objectif de dépasser le chiffre d’affaires généré l’année passée. En revanche, il ne pense pas atteindre le même niveau de profitabilité que l’année passée, qui était de 102.5 millions de dollars.

Visiter Plus500