Commerzbank finance la croissance de eToro

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, eToro est le spécialiste mondial du trading social. Lancé en 2007, c’est lui qui a vraiment développé ce type d’investissement. Avec sa plateforme Openbook, il permet à chacun de posséder un profil avec ses performances (comme sur un réseau social). Et chacun peut alors choisir de copier la stratégie d’un autre. Ce dernier se voit rémunéré en petite partie par le copieur s’il parvient à lui faire récolter des gains. Au final, c’est du gagnant gagnant, et le modèle économique marche bien !

eToro lève des fonds auprès de Commerzbank

eToro lève des fonds auprès de Commerzbank

Chaque jour, ce sont des milliers de nouveaux comptes qui sont ouverts, dixit le PDG de la société. Actuellement, ce seraient d’ailleurs pas moins de 4 millions d’utilisateurs actifs qui prendraient part à cette plateforme de trading social. Attention, il faut bien comprendre que ce sont des CFD (y compris sur le forex) qui sont disponibles sur la plateforme, et non des actions ou du forex directement.

On vient d’apprendre il y a quelques heures que ce eToro levait 12 millions de dollars auprès de l’établissement allemand Commerzbank, a pris notre confrère de chez 1traderforex.fr. Cela viendrait s’ajouter aux 27 millions de dollars qu’il aurait déjà levée en décembre dernier, et aux 10 millions de dollars de crédit qu’il aurait emprunté auprès d’une banque de la Silicon Valley. Avec une croissance exponentielle, les effectifs du broker forex continuent de croître de manière exponentielle, et la société va bientôt changer de locaux, a prévenu le PDG.

Face aux anciens courtiers forex comme les FXCM ou autres IronFX, on a maintenant une nouvelle génération de courtiers qui viennent sérieusement bouleverser la donne. Après avoir vu un Plus500 exploser une nouvelle fois des records lors des résultats du premier trimestre 2015, c’est maintenant au tour de eToro de laisser sous-entendre des résultats exceptionnels. La différence entre les deux est que Plus500 est coté en bourse à Londres et se doit de publier ses comptes de manière trimestrielle, tandis que eToro est encore privé, et qu’il n’a donc besoin de rien divulguer. Dans les deux cas, on ne se fait pas de souci pour eux, et nous suivrons de très près l’évolution de leurs performances respectives.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur eToro, voici leur site officiel.

Nicolas Sevignan

En savoir plus

Je suis dans le trading depuis maintenant 5 ans. Retrouvez mes conseils sur mon site et choisissez les meilleurs brokers grace a mes astuces.

Voir les articles - Visiter le site

Comments are closed.