FxPro pourrait faire son IPO en 2016

Les courtiers en ligne sont actuellement très populaires, et leur croissance les oblige à trouver de nouvelles solutions de financement pour continuer de croître, et prendre des parts de marché. Si eToro a fait le choix de se tourner vers un investisseur particulier qu’est la Commerzbank allemande pour lever 12M€, ce n’est pas le cas de Plus500 qui a fait son introduction en bourse il y a une année, ou encore FxPro qui pourrait bientôt en faire de même.

FxProBloomberg interview le PDG de FxPro

Le magazine américain Bloomberg vient d’annoncer une interview exclusive avec le PDG du courtier en ligne FxPro qui est régulé partout en Europe. Reconnu comme étant un excellent compromis pour les traders qui ont de l’expérience (il possède plus d’une dizaine de plateformes de trading différentes), FxPro est véritablement reconnu en Europe comme un broker sérieux. Il a cependant un peu de retard sur les courtiers eToro ou Plus500 qui veulent principalement attirer un public plus débutant avec une gamme de produits très large.

FxPro aurait réfléchi en 2010 à se lancer en bourse sur le London Stock Exchange avant de revoir ses plans. Depuis, la plateforme a enregistrée une croissance solide et aimerait s’étendre dans de nouveaux pays via des acquisitions de plus petits concurrents. Pour cela, le PDG de la société affirme qu’il réfléchissait à nouveau à rentrer en bourse, d’autant plus que les conditions sont particulièrement favorables actuellement.

Dans tous les cas, cette nouvelle pourrait bien être un nouveau tremplin pour FxPro qui ne cesse de gagner en popularité en France notamment. Nous vous tiendrons bien évidemment au courant de l’évolution des choses dans les mois à venir ! N’hésitez pas en attendant à consulter notre comparatif de broker forex.

Nicolas Sevignan

En savoir plus

Je suis dans le trading depuis maintenant 5 ans. Retrouvez mes conseils sur mon site et choisissez les meilleurs brokers grace a mes astuces.

Voir les articles - Visiter le site

Comments are closed.